jeudi 4 décembre 2014

ÇA ROULE COMME SUR DES ROULETTES. - (La page de Mickaël)

ÇA ROULE COMME SUR DES ROULETTES.

octobre 17, 2014








Novembre est là, les arbres rougissent et le ciel devient laiteux. Un peu tard pour profiter des vagues bleu Azur de la côte, un peu tôt pour glisser sur les sommets enneigés des Alpes. Le moment est idéal pour chevaucher cet engin à 4 roues que tout monde nomme « Cruiser » et rouler à toute allure en dévalant les boulevards.
Pour ce faire, une planche de bois, quelques outils, un lot de Truk/Roulement/Roue/Pad/Grip acheté dans la boutique du coin et un peu de temps libre, Prêt-Feu-Partez !!
Dans un premier temps, je griffonne vulgairement plusieurs formes en essayant de trouver un bon compromis entre quelque chose qui me plait esthétiquement sans oublier de rester conforme aux lois de la glisse urbaine. Je reproduis le modèle à l’échelle 1/1 avec des tracés mesurés et précis sur ma planche de bois avant d’entamer la découpe.
Une fois la découpe terminée, les contours de la planche sont coupant et la surface est rugueuse. Pour adoucir tout ça, on ponce un petit coup, on vernit et on court se reposer. Quand le vernis est sec, passer une deuxième couche est recommandé, cela embellira le bois en faisant ressortir les nervures et en donnant plus de cachet à l’ensemble. Pour protéger la planche des intempéries et des multiples agressions dues au stress du quotidien utilisé « Epoxy » pour une protection parfaite, testé en laboratoire.
Le gros du boulot est derrière nous, les couches de vernis et d’epoxy ont séché, il est temps d’appliquer le « Grip » sur la surface de la planche permettant à la basket d’accrocher et empêchant les chutes mortelles.
Pour personnaliser un peu plus la planche, j’attrape un POSCA (Marqueur indélébile que vous appréciez tous les jours sur les murs de nos villes) pour y dessiner et signer mes initiales au dos de la board.
Je perce des trous et y installe les Pads et les Truks avant d’y fixer les roues. Voila, finito, l’heure pour moi d’aller faire un tour à bord de mon nouveau joujou.
Abriss hokis !
(merci à l'aide paternelle)

http://dzovinar.blogspot.fr/p/la-page-de-mickael.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar