lundi 15 août 2016

DE MOSCOU A SAINT-PETERSBOURG - YAROSLAVL

Depuis le réservoir de Rybinsk, le cours de la Volga s’oriente vers le sud-est pour atteindre Yaroslavl, l'une des plus belles villes de l'Anneau d'or fondée en 1010 par le Prince Yaroslav le Sage, ville perchée sur la rive droite, au confluent de la Volga et de la Kotorosl. Son centre est classé patrimoine de l'humanité par l'UNESCO depuis 2005.



Devenue au fil des siècles une cité prospère, elle conserve également un patrimoine architectural d'exception célèbre pour ses carreaux de céramiques vernissées polychromes qui constituent un élément essentiel du décor des églises, mais aussi des intérieurs et des poêles russes. Aujourd’hui les céramistes, riches des secrets de fabrication qui ont fait leur renommée, continuent de confectionner des carreaux qui rivalisent avec les anciennes fabrications.


Eglise Saint-Jean-Le-Précurseur de Yaroslavl
un des édifices architecturaux le plus renommé de la ville.
 Erigée pendant seize ans de 1671 à 1687, par les habitants du quartier, les riches tanneurs, avec ses quinze coupoles (le maximum jamais réalisé)  et son décor luxuriant rehaussé de carreaux vernissés, c'est la carte de visite de la ville, au point d'illustrer les billets actuels de 1 000 rub (Verso). Par l'ampleur des sujets traités et la superficie des fresques du 17e s., l'église de St-Jean-le-Précurseur représente le summum de l'art et de l'architecture de Yaroslavl. Isolée au bord de la Kotorosl, elle se trouve aujourd'hui à proximité d'une vaste usine de peinture !





Un arrêt devant la pimpante église de l’Épiphanie en briques rouges et carreaux de céramique vertes vernissées, aux coupoles vertes, surnommée la "fiancée de Yaroslav", précède la visite du


monastère de la Transfiguration-du-Sauveur, fondé au XIIe Siècle.
Haut lieu du savoir et de la culture, le monastère est aujourd’hui un musée doté d’une riche bibliothèque.




  La Cathédrale de la Transfiguration-du-Sauveur avec ses coupoles dorées a été construite par Basile III entre 1506 et 1516 sur les fondations d'une cathédrale du XIIIe siècle. La partie centrale, à quatre piliers et trois coupoles, est entourée de galeries ouvertes, sur le modèle de la cathédrale de l'Archange Saint-Michel du Kremlin de Moscou.
Ce bel édifice aux proportions harmonieuses et à la belle maçonnerie, est percé de fenêtres rondes, de portails monumentaux et renforcé par des piliers profilés. Dans la nécropole, reposent les princes locaux et les riches marchands des XVIIe-XVIIIe siècles. Le narthex ouest abritait la bibliothèque où fut retrouvé, au XVIIIe siècle, le célèbre poème épique Le Dit de la bataille d'Igor. Ce célèbre poème médiéval (fin du XIIe siècle) est la plus ancienne oeuvre littéraire russe connue. Elle inspira l'opéra d'Alexandre Borodine, intitulé Le Prince Igor. Les peintures datent initialement de 1563-1564. La cathédrale fut ensuite repeinte en 1781-1782 et en 1814. Les oeuvres, réalistes et expressives, représentent différents épisodes des Ecritures (Jugement Dernier, les Sept Conseils de l'Eglise), mais aussi des paysages de la Russie.

Chapelle de notre Dame de kazan.



























La chapelle Notre-Dame-de-Kazan (Tchassovnya Kazanskoï Bogomateri) fut inaugurée en 1997 en l'honneur du 385e anniversaire de la libération de la milice à Moscou. Elle a été construite en forme de missile et ses parois sont faites avec des vitraux.  Sur le vitrail est représenté Notre-Dame-de-Kazan, la Sainte patronne de l’armée  russe. La plaque intérieure indique « A la milice nationale de 1612, de la part de leurs descendants reconnaissants ». Elle figure sur les billets de 1000 rb (verso).

*******


Très grand chanteur d’opéra russe (ténor)
 né à Yaroslavl le 7 juin 1872
 et mort à Riga le 14 octobre 1934.
Après la révolution d’Octobre, on lui propose d’émigrer mais il refuse. Il est nommé directeur du théâtre Bolchoï tout en menant parallèlement sa carrière de chanteur. Ses rôles les plus emblématiques seront Lohengrin (opéra du même nom - Wagner) et Lenski (Eugène Onéguine -Tchaïkovski).


Valentina Terechkova  née le 6 mars 1937 à Maslennikovo, raïon de Toutaïev dans l'oblast de Iaroslavl, est la première femme à effectuer un vol dans l'espace, et est la première cosmonaute soviétique, grâce à son vol du 16 au 19 juin 1963. Valentina Terechkova reste à ce jour la seule femme à avoir effectué un voyage en solitaire dans l'espace et la plus jeune cosmonaute.

https://fr.sputniknews.com/opinion/2007030661656914/ 

Pour finir, visite de l'ancienne maison du gouverneur

le bureau ...


Voyage sous le sceau de la musique :
 cette fois encore, clôturant la visite, un ensemble 
instrumental interprète quelques oeuvres de compositeurs célèbres, tandis que des danseurs ouvrent le bal ... et nous invitent !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar