mercredi 20 avril 2011

UKRAINE DE MES ANCÊTRES

YALTA

***

Timide,
 un peu,
 je suis venue vers toi

Ukraine des mes ancêtres

découvrir,
 un peu
ce pays dont je ne sais rien
sinon que s'y trouve aussi
une part de mes racines 


********
 

Sous le ciel d'Ukraine, en Crimée, sur la mer noire, Yalta

     


Construite en 1909-1914 par l'architecte Ter Mikelov, selon les
plans de Vargades Surenian, célèbre peintre arménien qui gratifia
 de son art sa coupole, l'église arménienne, aujourd'hui l'un des plus
remarquables monuments dont s'enorgueillit Yalta, est une
réplique de l'église Ste Hripsimé érigée à Etchmiadzine, en
Arménie, en l'an 618. 
Il faut gravir de nombreuses marches pour y accéder, car l'édifice
s'inscrit sur la pente abrupte de la montagne de Crimée.
Comme toujours !



Pour la petite histoire :

A l'âge de 7 ans, Vargades Surenian fit, de mémoire, un dessin inspiré de la "Fontaine des larmes" du Palais des Khans, en Crimée. 
Son parent éloigné, Ayvazovsky vit son dessin et lui offrit la boîte de peinture qui déterminera le destin du jeune garçon, puisqu'il 
deviendra un peintre célèbre.


Dans la cour des fontaines, à l'intérieur du palais des Khans, se trouve la fameuse « Fontaine des pleurs» chantée par Pouchkine
 et par Mickievicz. Construite par le maître iranien Omer, en 1764 sur ordre du Khan Guirei, à Bakhtchissaraï, elle rappelle l'amour de ce dernier pour sa captive. Telles des larmes, l'eau coule d'une fleur en forme de rose et ruisselle ensuite d'une vasque à l'autre.


"L'eau murmure dans le marbre et coule goutte à goutte comme des larmes froides sans jamais se lasser» avait écrit Pouchkine en déposant deux roses fraîches dans la niche de la fontaine.




*************



Cathédrale construite au centre de la ville à la mémoire d’Alexandre II (1902)
empereur libérateur assassiné en 1881 (grand-père de Nicolas II qui connut
l'horreur d'avoir sous les yeux le spectacle de son corps déchiqueté).

**************************



YALTA POLITIQUE



Le château de Livadia à 3 kilomètres de Yalta



Les jardins




Le Château de Livadia, ou Palais blanc, (style néo-renaissance)
fut le théâtre où, dans la perspective d'une coalition anti-hitlérienne,
 les présidents Staline, Roosevelt et Churchill  signèrent, en février 1945, les "accords de Yalta".



La table des signatures



Salle de conférence, en marbre blanc de Carrare


Le salon où Staline et Roosevelt ont conclu un accord secret de guerre contre le Japon






***LIVADIA INTIME ***


Les Romanov


Cette photographie de la famille Romanov sera la dernière  avant leur assassinat





Le Tsar Nicolas II avait préféré ce château pour en faire la résidence d'été de sa famille qui comptait, outre sa ravissante épouse Alexandra Fiodorovna, cinq enfants tout aussi magnifiques : Olga, Tatiana, Maria, Anastasia et Aleksei.
Elevés dans l'amour du prochain ils utilisaient leurs dons artistiques pour peindre des tableaux, fabriquer des objets, destinés à la vente,  les recettes étant distribuées aux pauvres.  



Tableaux réalisés par les enfants






La salon de musique







La salle à manger







Olga, Tatiana, Maria, Anastasia
à quel destin songiez-vous
lorsque, dans vos regards brillants
 dansaient les riantes flammes
crépitant dans l'âtre de la cheminée.
Quels espoirs, quels tourments
habitaient alors vos coeurs innocents ?
Cruauté de l'Histoire
je te hais !

Ils seront tous assassinés le 17 juillet 1918 sur ordre de Lénine.

*********


Le 15 août 2000 l'église orthodoxe russe annonce la canonisation des Romanov et le 1er octobre 2008 la Cour suprême de la Fédération de Russie estime que Nicolas II et sa famille ont été victimes de la repression politique et les réhabilite...

Cette tragédie si proche de nous encore, m'a remplie d'amertume, de tristesse et tandis que je pénétrais l'intimité de cette malheureuse famille je ne pouvais m'empêcher d'éprouver un  pénible sentiment de voyeurisme indécent.


****************
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou un avatar. Amicalement,
Dzovinar