samedi 10 mars 2012

Hommage à Denis Donikian

Denis Donikian - mai 2011
*
Ton talent est une évidence
il s'impose
et ne cesse de m'étonner ;
quand je te crois au sommet
de l'expression poétique
un nouveau texte
vient me bouleverser,
comme une miraculeuse découverte.
Tu repousses sans cesse
les limites de ton art
et m'éblouis encore
car tes mots touchent l'indicible.
Aussi,
je veux te rendre hommage,
toi qui es la plus authentique émanation
d'un peuple qu'on veut ignorer,
toi dont l'écriture achevée se nourrit
du sang dont furent abreuvées tes racines,
permanent hommage à cette terre d'Arménie
mais aux tiens aussi
même si, beaucoup trop encore, te méconnaissent ...
Qu'importe
tu portes en toi cet amour indéfectible
qui t'inspire ces pages sublimes
empreintes de douleur, de foi, de beauté,
et qui s'inscrivent au plus profond de notre âme.
Je veux aujourd'hui
en cet instant
ici
te dire
toute ma reconnaissance
d'être pour moi,
pour nous,
le phare nécessaire et lumineux
dans la nuit.


Dzovinar


*
Une oeuvre de Denis Donikian 
*

6 commentaires:

  1. Parev Dzovinar
    Je m'associe pleinement à cet hommage.
    Bien que ne connaissant pas assez Denis Donikian, je lis ses textes avec le sentiment qu'ils veulent exprimer tout ce que peut ressentir un arménien attaché à son origine.
    Notre peuple est en naufrage permanent car il ne sera jamais considéré comme un exemple de pugnacité et d'humanité.
    Alors, il ne faut cesser de le proclamer envers et contre tous parce que là où passe l'arménien, il y apporte sa créativité.
    Nous avons besoin de chacun de d'entre nous pour continuer à exister.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de me lire, mais je n'ai pas beaucoup de mérite, car lorsqu'il s'agit de parler de ce et de ceux que j'aime, je n'ai guère besoin de me forcer. Et, oui, à travers ces expressions de mon admiration, de mes attachements, ou de mes témoignages c'est toujours dans l'espoir d'apporter soit un éclairage, soit de permettre la découverte de notre histoire et de ceux des hommes qui aujourd'hui s'attachent à la faire connaître, en soutenant ce pays que nous aimons : notre Arménie.

      Supprimer
  2. Merci à ma Dzovinar chérie dont j'apprécie le talent autant qu'il me porte. Mais je ne voudrais pas être enfermé dans ce bel hommage. D'ailleurs je ne vais pas tarder à le montrer.

    DD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'enfermer ? Certes non ! Le talent a besoin d'espace ! Il doit s'envoler très haut, sans que rien ne l'entrave ! Moi, je ne fais que le suivre des yeux.

      Supprimer
  3. Ha !
    Qu'il est doublement difficile d'être un diseur de vérités au sein d'un peuple si profondément blessé.
    Je m'associe sincèrement à cet hommage.

    Un jeune lecteur
    Patriote néanmoins

    RépondreSupprimer
  4. Merci cher jeune lecteur et patriote néanmoins !

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou un avatar. Amicalement,
Dzovinar