dimanche 18 février 2018

Quelques Grands Inventeurs arméniens - Pour ANGELO !

Ces inventeurs arméniens dont on ignore la contribution aux découvertes qui ont révolutionné le monde scientifique...

*****

RAYMOND VAHAN DAMADIAN : SCIENTIFIQUE ET INVENTEUR - pour l'IRM (imagerie à résonance magnétique)

Raymond Vahan Damadian est l’inventeur visionnaire de la première machine à scanner magnétiquement, connue aujourd'hui sous le nom d'I.R.M (imagerie à résonance magnétique).

ORIGINES

Il est né à New York le 16 mars 1936 et à grandi dans le Queens.   Il effectue des études de mathématiques à l'université du Wisconsin-Madison en 1956, puis entre à l'Albert Einstein College of Medicine de New York en 1960.

Quoique ayant construit, dans des conditions incroyablement difficiles, le premier système d'imagerie (allant, faute de crédits, jusqu'à usiner de ses propres mains les différentes pièces constitutives de sa machine avec l'aide de deux étudiants) le jury du Prix Nobel 2003 ne reconnaîtra pas ses travaux, créant un scandale sans précédent dans l'histoire de ce prix prestigieux remis à d'autres scientifiques pour leur travail de développement de l'I.R.M. 

 Damadian a néanmoins reçu la Médaille nationale de la technologie des États-Unis, a été intronisé au panthéon des inventeurs nationaux états-uniens et a reçu le Prix des inventeurs Lemelson-M.I.T (Massachusetts Institute of Technology) en tant "qu'inventeur du scanner I.R.M".

 Sa première machine, nommée "Indomitable" (indomptable), est située à la Smithsonian Institution à Washington DC.

DÉCLARATIONS

« Ils ont dit que j'étais fou. J'ai réalisé des présentations au sujet de cette idée saugrenue consistant à loger le corps humain dans un aimant. »

CE QUE LES AUTRES DISENT DE LUI

« Tout le développement de l'I.R.M repose sur les épaules de cette découverte initiale de Damadian... »
 - Eugene Feigelson, doyen du collège de médecine du SUNY Downstate Medical Center.
« Sans la découverte de Damadian on n’aurait pas pu savoir que des maladies graves comme le cancer pouvaient être détectées au scanner R.M.N (ancien nom de l'I.R.M.) ou que les signaux N.M.R liés au tissu avaient suffisamment de contraction pour créer des images exploitables. »
 – Mattson, J. et Simon, M., pionniers de la R.M.N et de la résonance magnétique en médecine : The Story of MRI.
« Un banal médecin (Damadian) a montré aux chimistes et physiciens une nouvelle façon d'observer le corps humain et de diagnostiquer les maladies. » - PBS

Biographie

Sa biographie, émouvante et exemplaire, est relatée dans le livre "A machine called indomitable".

*****************************************************
LUTHER GEORGE SIMJIAN  : Un des plus grands inventeurs arméniens; il était un innovateur permanent dont les inventions comprennent un appareil photo, un indicateur de vitesse de vol pour les avions, la machine à affranchissement automatique, le téléprompteur et le distributeur automatique de billets (journal autrichien « Die Press »).

Source:http://armenblog.20minutes-blogs.fr/…/un-armenien-est-l-inv…

Luther George Simjian est né à Aintab alors situé dans l’Empire Ottoman le 28 janvier 1905. Dés son plus jeune âge il a développé un intérêt aigu pour l’optique et la photographie. Après le génocide de 1915 il a été séparé de sa famille et s’est enfui à Beyrouth, puis à Marseille et en fin de compte aux Etats-Unis. À l’âge de 15 ans il est arrivé seul aux Etats-Unis et est allé à New Haven dans le Connecticut, où il est resté avec des parents et a trouvé un travail auprès d’un photographe.

Luther George Simjian avait à l’origine eu l’intention d’étudier la médecine, mais a changé d’avis après que la faculté de médecine de Yale lui ait donné un travail dans son laboratoire  photographique.

En 1928 il a été nommé directeur du département de photographie de la faculté de médecine et il a bientôt développé une méthode pour photographier des images microscopiques et des spécimens sous l’eau.

En 1934, il s’est rendu à New-York, où il a développé un appareil à rayons X coloré et une caméra pour réaliser soi-même les portraits permettant à la personne qui pose d’examiner un miroir et de voir exactement l’image qui sera obtenue.

Rapidement Luther George Simjian  établit une société pour déposer une licence et fabriquer la caméra pour une utilisation dans des studios, dans des grands magasins. Il a, en fin de compte, attribué à la caméra le nom de Photoréflexe.

Puis il a commencé à développer Reflectone et a continué à explorer les dispositifs électromécaniques et le nouveau domaine électronique dans l’optique.

Puis Luther George Simjian a eu l’idée de créer une machine pour les petits magasins qui permettrait aux clients de faire des transactions financières toutefois cette idée a rencontré beaucoup de scepticisme.

Ce n'est qu'en 1939 que Luther George Simjian  enregistrera 20 brevets de son invention liés à ce dispositif  persuadant la banque - qui deviendra Citicorp -  de lui accorder un essai. Après six mois, la banque n'a enregistré que peu de demande.

« Il semble que les seuls personnes employant les machines étaient un petit nombre de prostituées et les joueurs qui ne voulaient pas traiter avec des caissiers face à face » a écrit Luther George Simjian.

Plus tard, bien sûr, l’idée a été développée et aujourd’hui, les versions modernes de la machine de caisse automatique sont presque à chaque coin de rue.

Vers la fin de sa vie Luther George Simjian a construit un petit laboratoire de recherche et développement dans Fort Lauderdale, en Floride et a continué à inventer jusqu’à sa mort le 23 octobre 1997.


Luther George Simjian a inscrit son dernier brevet d’invention  en mars 2000, pour un processus visant à améliorer la résonance du bois employé pour les instruments musicaux.

******************************************************
HOVANNES (IVAN) ABGARI ADAMIAN (en arménien : Հովհաննես Ադամյան), né le 5 février 1879 à Bakou (Azerbaïdjan), et mort le 12 septembre 1932 à Leningrad (URSS) :  ingénieur arménien, ayant créé pas moins de vingt inventions.

Le premier projet de télévision en couleurs est finalement de son fait, et breveté en Allemagne le 31 mars 1908 (numéro de brevet 197 183), puis en Angleterre le 1er avril 1908 (numéro de brevet 7 219), et enfin en France (numéro 390 326) et en Russie (numéro 17 912) en 1910.

 Il est donc considéré comme étant l'un des fondateurs de la télévision couleur, montrée à titre expérimental à Londres en 1928, et alors basée sur le principe tricolore qu'il a mis en place (« principe tricolore d'Adamian »).

Adamian est né dans la famille aisée d'un négociant et homme d'affaires pétrolières. En 1897, il termine sa scolarité à Bakou et part pour l'Europe étudier dans les universités deBerlin et de Zurich. Il conçoit alors des systèmes de télévision en noir et blanc, en plus, déjà, de se pencher sur les futurs prototypes de télévision couleur. Reprenant et développant des théories d'autres cofondateurs de la télévision en couleurs, comme Le Blanc ou Nipkov, Adamian est le premier à obtenir des résultats concrets en la matière. Le premier projet de télévision en couleurs est finalement de son fait, et breveté en Allemagne le 31 mars 1908 (numéro de brevet 197 183), puis en Angleterre le 1er avril 1908 (numéro de brevet 7 219), et enfin en France (numéro 390 326) et en Russie (numéro 17 912) en 1910.

En 1913, Adamian s'installe à Saint-Pétersbourg, qui s'appellera ensuite Leningrad (Russie). Il effectue cependant, par la suite, de nombreux voyages prolongés en son Arménie natale.

En 1925, à Erevan, Adamian met au point « Eristavi », un mécanisme de diffusion d'images en couleurs. Soutenu par ses amis et assistant arméniens, il réussit à diffuser à l'écran nombre de motifs et de dessins en couleur, transférés via Eristavi depuis un laboratoire situé à côté.

Il meurt le 12 septembre 1932 à Leningrad, et est enterré au cimetière arménien local. En 1970, sa dépouille est rapatriée vers l'Arménie, pour être déposée au Panthéon des Arméniens les plus célèbres, à Erevan. (Wikipédia)

******************************************************
https://dzovinar.blogspot.fr/2015/10/celebres-inventions-dinventeurs.html (Vidéo)

******************************************************
OSCAR H. BANKER  né ASATOUR SARAFIAN, - (1895 - 1979)
Inventeur arménien américain qui a breveté un certain nombre de travaux, y compris une transmission automatique pour automobiles, le pistolet d'inoculation sans aiguille, les commandes primaires du premier hélicoptère Sikorsky et direction assistée .  Il est considéré par certains comme le "père de la transmission automatique".  Il est accrédité en tant qu'inventeur de la première transmission automatique pratique.
   (Alfred Horner Munro du Canada avait breveté une transmission automatique 14 ans avant Banker. Mais son invention  qui reposait sur l'air comprimé et manquait donc de puissance  n'a jamais été développée commercialement.)


*****
Vidéo

*****
Savais-tu que l'architecte de la Grande-Motte était arménien ? Jean Balladur (cousin d'Edouard Balladur)



Bon dimanche !! 
Je m'arrête là - j'ai pitié de toi !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou un avatar. Amicalement,
Dzovinar