vendredi 11 novembre 2011

Rivages de l'Adriatique ...

CROATIE

Split



La Riva, promenade du front de mer


Campanile de la Cathédrale St Dominius (fin XIIIe s.)


Dans le jardin, sculpture de Ivan Mestrovic
représentant Gregorius de Nin, évêque qui a introduit
la langue croate au cours des offices religieux (926).
En regardant de près les orteils de la statue,
on peut remarquer leur aspect particulièrement brillant  :
  les frotter porterait chance ...


Ruelle médiévale


La place de la République (imite la Place Saint Marc à Venise)


Marché aux poissons


"Pomme d'or"  sculpture sur la Riva

*****

Krka



 Images rafraîchissantes des chutes de la Krka

*****

TAORMINA (Sicile)

Pierres lisses, usées, polies par le temps
sous les pas de qui gravit les marches des églises,
en quête de certitudes, de passés glorieux,
vous êtes les témoins silencieux d'antan.
Pierres lisses, usées, polies par le temps
sous les pas de qui descend les marches d'antiques ruelles,
en quête dans ces lieux inconnus d'intimes découvertes, de mystères,
la fraîcheur des bassins sur les places, l'ombre fleurie des lampadaires,
sont hâvres de paix pour âme aventureuse ...
Votre image à jamais grave ses beautés,
votre histoire aussi, dans le coeur ému, troublé,
du passant d'un jour, conquis pour toujours.









A la découverte du théâtre grec


L'accès au théâtre


Le théâtre


Construit au IIIe s. av. J.-C., il fut presque entièrement
rénové au IIe s. av. J.-C. par les Romains et transformé
en amphithéâtre.


******


MONTENEGRO


Autonome depuis peu
Le pays monténégrin
né au sein des Balkans
cultive sa langue jalousement
et tourne son regard vers l'avenir.
Légendes et trésors
que recèle chaque lieu
racontent au voyageur
d'enrichissantes empreintes
de douloureuses épreuves
qu'ont laissé sur leur passage
de successifs envahisseurs...
Quand l'ombre s'étend
sur les monts du Monténégro
Les rivages s'irisent de rose
aux derniers rayons du soleil couchant.

***

Butva

Née depuis 2500 ans, elle est une des villes les plus anciennes
de l'Adriatique, dont une grande partie de l'architecture est de style vénitien










Presqu'île de Sveti Stefan, près de Butva, sud du Montenegro, sur laquelle fut construit, à l'origine,  un fort en raison des attaques ottomanes sur la côte. Très vite, le fort s'est développé jusqu'à contenir plus de 100 maisons, 3 églises et plus de 400 habitants au XIXe. Ce lieu est devenu aujourd'hui, l'esprit mercantile d'architectes vénaux aidant, un hôtel de très grand luxe où se côtoient les "personnalités en vue" venues du monde entier ...




Rivages  du Montenegro "Perle de l'Adriatique"


*****

CORFOU
Palais de l'Achilleion


Eprise de Corfou, imprégnée de mythologie grecque, Sissi a fait ériger les représentations des neuf muses alignées devant l'entrée d'une aile de la résidence, au sein d'un magnifique jardin, et qui entraînent aussitôt le visiteur dans le charme mystérieux d'un univers de légende.

Palais de l'Achilleion à Corfou (Grèce)
Résidence de l'impératrice Elisabeth d'Autriche (Sissi)

"C'est mon Achille, c'est à lui que j'ai dédié mon palais car il représente à mes yeux l'âme grecque, la beauté de la terre et des hommes de ce pays. Je l'aime aussi pour être rapide comme Hermès, fort et persistant comme une montagne grecque, et dédaignant à son passage comme un nuage tous les rois et toutes les coutumes et lois."

Partout dans les salles sont accrochés de nombreux portraits de cette belle femme qu'était Sissi ; cependant, si l'on s'étonne de constater que le visage est à peine souriant, la bouche toujours close, c'est que ... Sissi fumait comme un pompier et avait les dents noircies !


Vue sur la baie de Kerkyra depuis la terrasse



Le Vieux-Fort

La citadelle, se situant dans la ville de Corfou, a été fortifiée par les Byzantins et par les Vénitiens.
Une partie de l'enceinte date du XVe siècle, tandis que, entre les deux attaques turques de 1537 et 1571, ont été érigés deux autres ouvrages reliant le Fort-Neuf et le Vieux-Fort.

Un petit aperçu qui ne résume pas Corfou, évidemment.

Et puis, un petit poème dédié au cyprés
c'est-à-dire, pour une grecque, 
à l'homme ...  
**
*
Mon beau cyprés
tu es le seul qui près de moi veille.
Je puise dans ta force chaleur et réconfort.
Tu t'élances vers l'infini et même si je ne peux te rejoindre
ton ombre étendue près de moi est le lit où je m'endors.
Venu de ta cime à travers tes branches frémissant à peine
ton souffle apaisant m'enveloppe et berce mon coeur reconnaissant. 

******


VENISE

( dont on ne se lasse pas)

La Place St Marc    ...


Les balades romantiques au fil des canaux 
pour l'émerveillement


au long d'étroits boyaux, pour la magie, l'émotion



Les devantures des magasins
tentations



Ville paillette et carnaval



Ville balade au fil de l'eau






en glissements dolents de pont en pont





Mais, il est un lieu qui m'attire comme un aimant 
le Rialto ...


Sur le pont du Rialto, en haut des marches, à gauche, existe une petite boutique pleine de trésors qui me fascinent ;
enserrés dans les liens qui les tiennent clos, des livres reliés de cuir havane, rouille, vert, rouge, noir ..., aux pages blanches prêtes à recueillir les poèmes, les pensées ou même, les dessins, jetés hâtivement, qui gardent ainsi la mémoire des lieux que l'on a traversés ; des pointes en verre de Murano pour tracer l'écriture, les lignes, et l'encre aussi, en fioles multicolores ; cette fois encore, en faisant mes choix, j'ai éprouvé le plaisir que donne celui de les offrir à ceux qui en feront, je le sais, le meilleur usage.


Dans cette ville où l'art est à chaque tournant


Sous le regard impassible du Lion de Venise
La Sérénissime

Digne hôtesse des plus grands


ouverte aux nouveaux talents


le soir s'achève à la table de plaisirs terrestres gourmands ...   


*******


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar