jeudi 19 février 2015

ART ARMÉNIEN LA ROUE DE L'ETERNITE L'ETOILE à 5, 6, 8, et même 12 branches

Il n'y a pas si longtemps, dans une réponse au commentaire d'un ami - Jean-Michel Roche (écrivain) - qui me fait le plaisir de sa visite (voir Hayk et la tradition - 17/02),  je disais que la civilisation de l'Arménie était méconnue sur bien des aspects  - en voici un exemple  qui illustre parfaitement cette remarque.

(Merci à Jacqueline-Siranouche Markarian pour ses recherches dont je peux ainsi vous faire profiter )

*****
Source d'origine des informations ci-dessous
retrouvée le 18 novembre 2015 ! 

http://www.peopleofar.com/2012/01/14/the-six-pointed-star-of-armenia/

*****


ART ARMÉNIEN 
LA ROUE DE L'ETERNITE
L'ETOILE à 5, 6, 8, et même 12 branches

Les Arméniens ont représenté la roue de l'éternité située souvent à l'intérieur d'une l'étoile à 6 branches, ou 8 branches, depuis des temps immémoriaux…

Texte extrait de "le blog vivrevouivre" par : Robert Regor **

"Il y a quelques mois, j’ai fait une vidéo YouTube sur l’histoire de la Roue arménienne de l’Eternité. C’est certainement le plus emblématique parmi les nombreux anciens symboles arméniens. Les gens ont commencé à poser des questions et poster des commentaires. Parmi les commentateurs un observateur attentif a remarqué que dans certains cas, les Arméniens ont représenté la roue de l’éternité à l’intérieur d’une étoile à six branches. En raison des nombreuses questions que j’ai reçues depuis, j’ai décidé finalement d’accorder mon attention.

Étoile de David -
La plupart des gens aujourd’hui associent l’étoile à six branches (hexagramme) avec l’étoile juive de David (Magen David), comme le symbole moderne de l’identité juive et du judaïsme. 
C'est en 1948 qu'elle a été adoptée comme symbole sur le drapeau officiel de l’État d’Israël. Selon Wikipédia: « Son utilisation en tant que symbole de la communauté juive remonte au XVIIème siècle. »

Cependant, comme beaucoup d’autres aspects de la culture arménienne, peu de choses ont été écrites au sujet de l’utilisation arménienne de l’hexagramme. Même si son utilisation est fréquente dans la science, dans l’art, l’architecture, la décoration, et a même été étendue à travers l’histoire à des fins religieuses.
Historiquement les Arméniens sont des mathématiciens, des architectes qualifiés et des artisans. La géométrie a toujours été une spécialité pour les Arméniens. Les Arméniens avaient une connaissance ancienne et raffinée de l’astronomie et ont pu prédire les événements astraux. Les plus anciens observatoires connus sont situés en Arménie (tel Karahunj 4200 ans avant l’ère commune). 2800 ans avant l’ère commune, l’observatoire de Metsamor a permis aux Arméniens ancestraux de développer la géométrie à un niveau tel qu’ils ont pu mesurer les distances, latitudes et longitudes, envisager la terre comme ronde, et ils prédisaient les éclipses solaires et lunaires environ 1000 ans avant que les Égyptiens en aient eu l'idée. 
L’architecture arménienne est souvent géométrique avec une précision mathématique – lignes droites reliant des colonnes. La géométrie de l’architecture arménienne lui a permis de résister à l’épreuve du temps en conservant de nombreux bâtiments anciens dans une région dominée par la guerre, la pauvreté et les catastrophes naturelles. Des villes fortifiées et des temples ont été excavés en Arménie (dont certaines remontent à – 7000 ans) ce qui montre une prise de conscience remarquable de l’utilisation de la géométrie dans la construction des édifices sacrés, en utilisant un système complexe de carrés, de rectangles, de cercles, de polygones avec des motifs qui se croisent. La géométrie est la conséquence de l’étude des lois naturelles. Doté d’une telle connaissance, on peut construire des structures, créer des dispositifs et prédire des événements astraux. Ces formes géométriques étaient considérées comme magiques par les Anciens, car sans la géométrie, vous ne pouvez pas construire quelque chose, et sa connaissance était la clé de la survie, et était considérée comme une clé pour débloquer les secrets de l’univers. Cet amour pour la création / construction a permis aux Arméniens au début de valoriser des formes géométriques et des symboles en leur donnant une place prépondérante dans la culture arménienne.

Parmi les nombreux symboles les Arméniens ont utilisé l’étoile à six branches (parfois même 8 branches) à des fins architecturales. Les Arméniens d'alors pensaient que ce symbole détenait des pouvoirs magiques et l’ont incorporé dans l’architecture, l’astronomie et l’art sacré. Ce qui atteste que de nombreuses églises arméniennes sont construites sous forme d’une étoile à six branches, l’utilisation d’hexagrammes pour soutenir un dôme ou simplement comme décoration sacrée pour protéger l'église.


Voici quelques photos de diverses représentations de la Roue de l’Éternité,  parfois sculptée très finement au centre d'une étoile à 5, 6, 8, et même 12 branches




















4 commentaires:

  1. Ça je le savais, j'avais posé la question à mon ami, car j'étais étonnée de la voir dans certains décors de l'église. Mais je ne connaissais pas tout ça bien sûr.
    J'ai vu à la bibliothèque une série de livres de Taner Akçam. Tu connais ?
    Batchigs Dzovinar.

    RépondreSupprimer
  2. bonsoir ma chère Mireille; oui Taner Akçam est bien connu des arméniens. Il oeuvre pour informer la société turque de la réalité du génocide.

    Batchigs Mireille -

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour cet article vraiment très intéressant.
    Je ne puis m 'empêcher cependant de penser que nous avons un destin commun avec le peuple juif, même en faisant abstraction de l'étoile à 6 branches.
    Le magazine " ISRAËL MAGAZINE " avait publié, il y a quelques années une étude passionnante sur nos racines communes, en démarrant du patriarche Noé !
    Bien cordialement.
    Mardiros

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette information Mardiros et merci de votre passage.Amicalement,
    Dzovinar

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou un avatar. Amicalement,
Dzovinar