mardi 6 décembre 2016

Quand vient Noël - Dzovinar


Quand vient Noël
se rappellent aussi
à ma mémoire
les heures si douces
d'une jeunesse
sans nuage
où tout avait un goût de miel.
Aujourd'hui
malgré tous mes efforts
pour les oublier
un moment,
ce sont de terribles images
qui peuplent mon esprit
dont la vision
me rappelle sans cesse
que règne désormais sans fard
 la laideur d'un monde
que je ne reconnais plus
 ne subsiste plus en moi
que le goût amer du regret
des temps heureux
 car je comprends alors
qu'aucun retour n'est possible

Seuls, miraculeux,
 le chant d'un violoncelle,
l'amour de ceux que l'on aime,
pour résister


Dzovinar


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar