mercredi 14 décembre 2016



Régularisation versus expulsion

N. Lygeros

Pour comprendre ce qui se passe en ce moment en Afrique, il faut voir la différence de comportement entre la régularisation et l’expulsion. En effet, certains pays d’Afrique se moquent complètement de la souffrance des autres peuples et se contentent d’expulser leurs ressortissants lorsqu'ils sont en situation illégale car ils ne recherchent pas les causes de cette clandestinité. D’autres saisissent le problème très clairement et passent par l’étape de la régularisation pour les protéger des brutalités qu’ils pourraient subir dans leur propre pays, s’ils y retournaient de force ou pas. Cette différence de point de vue n’est pas seulement celle d’Etats différents. Le substrat de cette problématique est d’origine humaine et il s’explique par l’opposition entre l’Humanité et la barbarie. Le première représente une structure ouverte dans laquelle chacun peut apporter se part de diversité afin d’enrichir l’ensemble alors que le seconde ne considère que l’identité car pour elle, les individus ne doivent pas être égaux en droit mais absolument identiques. C’est pour cela que la barbarie engendre aisément le racisme et même si au début il est latent et passif, il devient par la suite actif. A cet égard la différence de comportement entre le Maroc et l’Algérie est tout à fait révélatrice.

*****


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar