samedi 2 novembre 2019

À la Gare - Sur le parcours - En arrivant à Givors - Les cadeaux de Rome - Nous comprenons - En plaçant - Nikos Lygeros -


À la Gare
N. Lygeros


À la Gare
nous partons
en direction
de Saint-Étienne
pour une nouvelle mission
d'entraide
sans connaître
les demandeurs
car nous sommes
au service
des hommes
et des femmes
qui sont
dans le besoin
vis-à-vis
de la société
de l'oubli
qui reste
indifférente

*****
Sur le parcours
N. Lygeros


Sur le parcours
sous la pluie
nous contemplons
l'immensité du vert
qui montre
la puissance
de la nature
entre les villes
comme si elle était
un véritable pont
entre les unités
humaines
pour créer
cet amalgame
qui est si proche
de l'Humanité
car il est pour nous
essentiel
de ne pas l'oublier.

*****


En arrivant à Givors
N. Lygeros


En arrivant à Givors
après avoir traversé
les ponts du temps
nous nous sommes
replongés dans l'espace
de la mémoire
des hommes d'antan
pour ne pas oublier
la pauvreté civile
dans le centre
d'une histoire
oubliée
car elle gênait
certaines personnes
qui voulaient
continuer
à vivre
sans responsabilités.

*****


Les cadeaux de Rome
N. Lygeros

(Illustrations Dzovinar ...  )
Les cadeaux de Rome
sont au nombre de trois:
une boule
de sapin de Noël
décorée d’anges,
un livre
sur la Chapelle
Sixtine
des éditions
du Vatican
et un bocal
de champignons
à la truffe
pour sentir
cet amalgame
qui touche
l’âme
sans obstacles.


*****
Nous comprenons
N. Lygeros



Nous comprenons
les autres
grâce
à leurs cadeaux
car ils choisissent
l'essence
de ce qu'ils voient
pour l'offrir
généreusement
aux êtres
qui leur sont chers
car ils savent
que c'est un moyen
d'entrer
en communication
sans s' arrêter
sur des obstacles
indépendants
de l'Humanité.


*****
En plaçant
N. Lygeros



En plaçant
les doigtés
sur la partition
nous aidons
la jeune violoncelliste
à se positionner
correctement
pour faire vivre
les premières notes
de l'âme
pour qu'elles s'envolent
dans le monde
de la musique
grâce aux cordes
qui ne jouent plus
seulement
à vide
mais s'expriment
librement.


*****

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou un avatar. Amicalement,
Dzovinar