vendredi 8 novembre 2019

La Cathédrale - Nous devons à Botticelli - Durant quatre ans - La capacité -Nikos Lygeros



La Cathédrale
N. Lygeros

La Cathédrale
d’Oloron-Sainte-Marie
classée au patrimoine Mondial de l’Unesco
a subi un acte de barbarie
car des inconnus
ont enfoncé
sa porte
pour pénétrer
dans la chapelle
et dérober
une partie du trésor
un ostensoir
unique au monde
des calices
datant du Moyen Âge
et des pièces d'orfèvrerie rares
mais ils ont aussi
brisé des objets de culte
et se sont emparés
de vêtements historiques
aussi il est de notre devoir
de l’aider
car elle appartient
à l’Humanité.

*****
Nous devons à Botticelli
N. Lygeros

Nous devons à Botticelli
un dessin rapide
et toujours efficace,
une ligne sinueuse
et mélodieuse
à la fois
qui construit
avec aisance
des scènes
admirablement
vivantes
où les personnages
sont imprégnés
de sentiments
profonds
et complexes
mais toujours
perceptibles
par l’observateur
qui n’est pas seulement
contemplatif.

*****
Durant quatre ans
N. Lygeros

Durant quatre ans
Michel-Ange
s’attaqua
aux fresques
de la voûte
de la Chapelle
Sixtine
sans peur
mais conscient
de l’envergure
du projet
et même
si au début
il a eu des problèmes
pour maîtriser
la technique
il parvint
par la suite
à réussir
l’exploit
de ce monument
de l’Humanité.

***** 
La capacité
N. Lygeros

La capacité
extraordinaire
de Michel-Ange
à transformer
l’iconographie
traditionnelle
du passé
en un élan
vers l’avenir,
est d'autant plus
remarquable
que nous la contemplons
plusieurs siècles
après la création
des fresques
et malgré cela
elle continue
à toucher
notre âme
de plein fouet
comme si
elle venait
du futur.

*****

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou un avatar. Amicalement,
Dzovinar