jeudi 16 juin 2016

Les gavroches à Malte


Inspiré du roman de Victor Hugo, Les Misérables, le groupe de trois poulbots lors de la révolution de 1848, "Les gavroches" est considéré comme le premier chef d'oeuvre du sculpteur maltais Antonio Sciortino.  C'est en 1907, alors âgé de 28 ans, qu'il réalise son oeuvre maîtresse qui témoigne de l'influence de Rodin.
Placée dans les jardins de Upper Barakka à La Valette, elle est l'un des joyaux de la sculpture maltaise ainsi qu'une double référence à la France.  


" ...Joie est mon caractère,
C'est la faute à Voltaire,
Misère est mon trousseau
C'est la faute à Rousseau

"Je suis tombé par terre
C'est la faute à Voltaire
Le nez dans le ruisseau
C'est la faute à Rousseau ..."
(Les Misérables)

Enfant de la rue
tu as grandi parmi
 les déshérités d'un monde
où tu as tout appris
comment survivre 
malgré tous les manques
et garder pourtant joie de vivre,
montrer courage, jusqu'à
l'ultime sacrifice !
Ô Petit gavroche,
gouailleur, effronté, espiègle
au coeur tendre pourtant
tu es la leçon qu'il faut retenir.

Dzovinar


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar