lundi 7 mars 2016

Dans la vieille ville - Derrière les branches - Après la perfection - Les gouttes de quintessence - La rose du désert - N. Lygeros



Dans la vieille ville

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Dans la vieille ville
qui est-ce qui regarde
les fenêtres à meneaux
avec des pots de fleurs
pour comprendre
que depuis la Renaissance
il y a une suite
à travers la pierre ocre
et ses bijoux
de fleurs
car après
des siècles
les gens restent
dans les mêmes maisons
pour faire attention
au passé
qui reçoit
l'avenir
comme cadeaux
de l’humanité
en raison de la beauté.

*****
Derrière les branches

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Derrière les branches
d'un arbre d’hiver
la maison d'un autre siècle
dans le couloir vertical
montrait le ciel
et attendait un regard
des hommes
et cela le réjouit
quand il vit des étrangers
l’admirer
et attendre
que s’allument les lumières
avant de le saluer
parce qu'il savait
qu’ils reviendraient
voir avec lui
la suite de la ville
où les gens
allaient vivre des siècles
entre les fleuves.

*****
Après la perfection

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Après la perfection
il existe une suite
parce que le Temps
protège
l’Humanité
tant que celle-ci
en a besoin
et le retour
est nécessaire
pour cette raison
même après le noir
se poursuit
l’évolution
avec la structure
qui monte
sans limite
car elle est
suspendue.

*****
Les gouttes de quintessence

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Tu vois dans le ciel
les gouttes de quintessence
avant qu’il ne pleuve
parce que toute leur énergie
est dans la foudre
qui éclatera
lorsqu'elle rencontrera la terre
qui recherche
la lumière dans l'obscurité
pour qu’apparaisse
le regard suspendu
d’un bleu profond
et qu’aie lieu
l'éruption du volcan
pour que se libère
la lave rouge.

*****
La rose du désert

N. Lygeros

La rose du désert
n’est pas seulement
une pierre d’antan
mais aussi la liberté
d’un peuple enclavé
qui recherche
par son combat
à se dégager
d’un joug barbare
qui sous prétexte
de suivre la tradition
de l’esclavage
continue d’exploiter
la misère de l’homme
pour maintenir
dans le néant
toute volonté
de libération
cependant les roses
ne meurent pas 
si facilement
car l’océan
les protège
du sable.

*****
Un jour comme les autres

N. Lygeros

Un jour comme les autres
nous avons décidé
de changer le monde
et le suivant 
ne fut plus le passé
mais l’avenir
et sans le réaliser
les autres
suivirent le pas
ainsi naquit
une révolution
humaine
car l’invention
créa la suite
sans oublier
l’antécédent
aussi
pense
que cela est
possible
si tu décides
de créer
de l’histoire
et non pas
d’attendre
l’identité.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar